Caminando hacia Puebla

¡Lo malo, y lo buenisimo de Puebla…!

Voilà deux semaines que je suis de retour à Puebla, pour mon plus grand plaisir souvent et parfois à mon grand désespoir..!

J’avais effectivement oublié que parfois les détails du quotidien donnent envie de s’arracher les cheveux ici: jamais de pression dans les douches, les chasses d’eau ont bien souvent de gros problèmes existentiels, les bus de ville sont désespérants à faire la course entre eux et rouler comme des fous du volant… Honnêtement je suis bonne pour une séance d’osthéo au retour, j’avais oublié à quel point on se faisait secouer dans les transports publics!

La pollution ne va pas en s’arrangeant et cela se ressent au niveau respiratoire, notamment en se mouchant..! Bref, une ville de 5 ou 6 millions d’habitants (selon les sources) peut s’avérer être un joli chaos et n’est pas de tout repos. J’avoue que le caquètement de mes poulettes le matin me manque!

Il y a aussi beaucoup de changements dans cette grande ville… Notamment au niveau des routes, les ponts poussent comme des champignons et se construisent actuellement des seconds étages au périphérique et auto-route, oui oui comme aux États-Unis, moi qui ai le vertige je risque de tout faire pour les éviter..!

2015-11-22 13.39.12

Mais il y a aussi des choses plus que magiques dans cette ville, et de façon générale dans ce pays… L’optimisme des gens d’abord (c’est pourquoi il faut leur faire honneur en s’attardant sur les bons côtés de la vie ici!) et leur personnalité excessivement accueillante. Le cœur sur la main et toujours prêts à aider, il faut vraiment chercher des poux aux mexicains pour avoir des problèmes avec eux (n’en déplaisent aux médias de masse qui ne diffusent que des images violentes de ce pays…).

San Cristobal de las Casas (28)

Ce que j’ai été ravie de retrouvé aussi à mon arrivée c’est la nourriture..! Pas toujours très équilibrée mais un vrai délice (lorsque la cuisinière n’a pas la main trop lourde sur le piment..!): chaque État a ses spécialités, une façon différente de préparer de bons petits plats traditionnels et des ingrédients parfois dur d’accès ailleurs. Avocats et coriandre à profusion, citron et sel pour agrémenter tout les plats et une petite bière bien fraîche pour faire passer le tout… ¡Viva Mexico!

Pour conclure ces éloges je ne peux pas omettre de vous raconter le plaisir que j’ai eu à me promener de nouveau dans le centre historique de Puebla… J’avais presque oublié à quel point cette ville est jolie et présente une architecture impressionnante… Les lumières de Noël viennent sublimer les monuments historiques actuellement, ce qui ne gâche rien. Du coup je pense revenir vers le centre de la ville dans la même rue que celle où je vivais avant, chez Iván… Mais, a ver, la suite au prochain épisode!!

¡Besotes!

 

1 décembre, 2015 à 18 h 27 min


2 Commentaires pour “¡Lo malo, y lo buenisimo de Puebla…!”


  1. lydie greffier écrit:

    Voici des tomates très appétissantes, je me souviens bien des avocats mûrs à point et surtout des noix de coco de Puerto Escondido, un vrai régal. Prévention pour la bonne santé du nez : spray d’eau de mer, bon nettoyage assuré.

    Bises

    Répondre

  2. Elodie écrit:

    En effet les noix de coco du Pacifique sont délicieuses! Je me ferais un plaisir d’y goûter de nouveau dans quelques jours allant passer Noël dans l’État de Oaxaca..!
    Besossss!

    Répondre


Laisser un commentaire