Caminando hacia Puebla

» Catégorie : Dans le vif du sujet!


¡A trabajar!

Commentaires » 0

Et bien voilà, le survol de l’Atlantique s’est bien passé et l’arrivée à Puebla s’est faite dans les meilleures conditions! L’amigo Jaime est venu me chercher au terminal du bus puis j’ai pris mes quartiers dans sa casita linda! Une fois installée et après une journée et demie de repos pour se caler sur l’heure locale j’ai eu le plaisir de retrouver Male pour une première réunion de travail mercredi. J’ai eu l’occasion alors de prendre connaissance dans le détail du travail réalisé par le CASDI auprès des communautés rurales de l’État de Puebla, des tâches qui doivent être réalisées rapidement et de quelle façon je poserai ma pierre à l’édifice.

Mission 1: aider à la conception d’un manuel à l’usage des « promotrices de santé communautaires » c’est à dire les femmes qui travaillent au quotidien avec les membres des communautés indigènes.

Mission 2: aider à la préparation d’une présentation concernant la violence domestique auprès des communautés jeudi 26 novembre. La semaine prochaine j’irai donc avec Male dans la Sierra Norte de Puebla pour effectuer cette présentation et prendre contact avec la population locale.

Mission 3: aider à la rédaction d’un bilan des actions réalisées par le CASDI pour ses financeurs.

autoestima

J’ai également retrouvé Karla et Ayde lors d’une réunion pour définir mes missions avec le GeCo et planifier le partage de mon temps de travail. Ma mission principale avec le GeCo sera d’aider à établir une méthodologie permettant de diagnostiquer les besoins des organisations accompagnées par la structure, notamment avant d’y placer des volontaires: quels sont les points forts et faibles de l’organisation par rapport à son environnement, quelles compétences doivent y être développer pour pérenniser et augmenter les activités, quelles seraient les conditions d’envoi d’un volontaire et quelles seraient ses missions?

En fil conducteur pour les deux structures il y a également la recherche de financements et de ressources pérennes. La tâche est d’autant plus intéressante que le CASDI et le GeCo n’ont pas la même structure juridique, l’une est une « Association Civile » comme on les appelle au Mexique, et la seconde une entreprise. Il me reste alors à fouiner vers les appels à projets locaux, les fondations, le financement participatif (à ce qu’il parait j’ai déjà une expérience positive sur la question ;-) !) et toute autre source de financement ponctuelle ou pérenne.

Voilà, comme vous le constaterez, de travail je ne manque pas et j’espère atteindre un maximum d’objectif durant ces trois mois qui vont passer bien bien rápido!!

Vous aurez bientôt des nouvelles fraîches avec de jolies photos de la Sierra de Puebla! En attendant ¡cuidense! (Prenez soin de vous..!)

¡Viva México!

 

 

 

12